Attentats de Paris: l’état d’urgence décrété en France

Depuis samedi minuit, la France est en état d’urgence. François Hollande l’a décrété après les attentats qui ont frappé Paris vendredi et qui ont causé la mort de 130 personnes.
La mesure est rarissime. C’est la première fois qu’elle est décrétée depuis 2005, et la troisième fois seulement depuis la fin de la guerre d’Algérie, qui avait entraîné son instauration par la loi en 1955.

L’état d’urgence permet aux autorités « d’interdire la circulation des personnes et d’instituer des zones de protection ou de sécurité où le séjour des personnes est réglementé, des termes rappelés par le président de la République . Un second décret prévoit aussi d’appliquer dans l’ensemble des communes d’Ile-de-France des « mesures renforcées » permises par l’état d’urgence : assignation à résidence de toute personne « dont l’activité est dangereuse », fermeture provisoire des salles de spectacles et des lieux de réunion, et « remise des armes » par leurs propriétaires, a indiqué la présidence. Le décret permet aussi « la possibilité de procéder à des perquisitions administratives » partout en France.

La-France-en-etat-d-urgence-une-mesure-rarissime

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *